Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 mai 2009 5 01 /05 /mai /2009 12:48
Lors de mon dernier jour chômé, et oui ça arrive à tout le monde, je me suis rendu à Chuzelles pour une après-midi pêche à l'anglaise.
Je monte une canne anglaise et une canne "method".
Je commence tranquille à l'anglaise, 2 poissons pris. bon le vent se léve, je loupe des touches, mince, je change et passe au method.
Là, c'est touche sur touches.
au résultat, 10 poissons sorties, 9 décrochés et 50 kg en tout.
des superbes poissons.
ma fiche résultat.
Partager cet article
Repost0
20 avril 2009 1 20 /04 /avril /2009 20:53
Si certains vont pêcher en concours ou pour le loisir, d'autres vont à la pêche pour passer leur jour de chômage partiel !!!
Un de mes amis est sociétaire au plan de Caramont vers Chanicieu dans l'isere.
Nous nous étions donnés rendez-vous à 6h au plan d'eau.
Mon collègue avait pêcher la veille sur un autre poste, il avait touché quelques belle carpes.
J'avais décide de pêcher un coup ou Method feeder et un autre à la grande canne. le résultat fut sans appel : la grande canne > une truite , le method > 2 tanches et 6 carpes. 3 carpes pour mon coéquipier dont une superbe de 9.5k.
Quelques photos de la journée qui devait être pluvieuse !!!! (E.....é Meteo France)


Un énorme gardon

Une seconde carpe de 3.5 kg car mon ami pensait avoir pris une belle miroir de 7 kg mais il est gentil et à louper ma photo

 une commune de 5kg
Une autre de 6.5kg
 
Une belle miroir bien dodu de 9.5kg

et une dernière pour la route petite commune de 5 kg

 En tout nous totalisons 60kg de carpes Un vrai régal d'avoir des poissons de ce gabarit au bout du scion. Nous avons pas mal décroché et cassé car les carpes de ce plan d'eau sont très puissantes.
Merci à Mika pour ces pellets qui nous ont sauvé la journée.
Partager cet article
Repost0
22 mars 2009 7 22 /03 /mars /2009 09:40
Une pêche bien difficile mais qui m'a bien amusé. des rafales à 65km/h, c'est dur de tenir sa canne.
Heuresement qu'une souche m'a bien sauvé la mise.
je me suis fait surprendre avec les pellets mous, qui ont une facheuse tendence à flotter. Avant de les mettre à l'eau,
pensez à les presser puis à verifier leurs flottabilté, sinon vous pecherez décollé.
J'ai rencontré aussi Xavier, qui m'a offert un excellent pate au sanglier.

une bien belle commune de 3kg
une autre qui m'a donné du fil à retordre !!!

Une belle bourriche de 16 kg de belles carpes ( environ 12 poissons)
Partager cet article
Repost0
15 mars 2009 7 15 /03 /mars /2009 22:01
Encore un superbe poisson pris au pellert feeder.
Bravo encore au Crock
Partager cet article
Repost0
10 mars 2009 2 10 /03 /mars /2009 12:36

Method feeder
envoyé par Ozielf
Partager cet article
Repost0
1 mars 2009 7 01 /03 /mars /2009 17:37

Une nouveau montage pour pêcher au coulissant, celui-ci est plutôt destiné à la carpe.
La particularité de ce montage est de trainer largement sur le fond.
l'utilisation d'un plomb de taille n°4 permet au flotteur, lors de la touche, de remonter vivement, ceci permet de bien voir les touches.
Une methode à utiliser lors qu'il y a du vent ou pour bien trainer même dans un fond inferieur à 3 mètres.

Bonne pêche

Partager cet article
Repost0
28 février 2009 6 28 /02 /février /2009 13:33

Un autre montage sur la méthode anglaise.
plutôt destiné à la pêche de gardons, brèmes

Partager cet article
Repost0
22 février 2009 7 22 /02 /février /2009 22:26

Le mois de Mars approche, bientôt prêt à repartir au bord de l'eau pour aller taquiner les carpounettes mais depuis quelques jours la météo est clémente, journées ensoleillées, températures stationnaires, bref des bons présages pour aller quand même tremper un peu de fil.

Vite, il faut trouver un lieu et une technique de pêche rapide, efficace et rentable.

Je choisis de partir pour Chuzelles, à deux pas de chez moi, pour éviter les longs trajets, vu le temps de préparation du matériel qu'il me reste, je choisis le method feeder.

Une fois le matériel prêt et mes esches choisies, je roule vite vers mon plan d'eau, pour passer un moment tranquille et calme.

Une fois sur place, le parking est bien rempli, la majorité des pêcheurs sont sur le carpodrome mais personne sur le grand plan d'eau. Des gens du 30, 84 et 38 sont là depuis le matin, 2 postes ont produit du poisson et les autres ont soit un à deux poissons voir le capot pour d 'autres, ça va être dur, mon petit gars !!!

Je prends mon matos et commence ma petite balade jusqu'à mon poste, je prends le 2, il me plait bien celui-là, à l'abri du vent du nord, en plein soleil, hum, ça sent le poisson ça.

Je monte mon method feeder en 2 temps, 3 mouvements, mets à tremper mes micro pellets puis j'ouvre mas boite de maîs doux, une fois cela fait je m'installe confortablement dans mon level chair pour attendre les touches.

Je lance mon premier feeder à une 20aines de mètres juste à la limite ou le vent frise la surface de l'eau, bloque mon fil, coule ma bannière et pose ma canne sur ses supports.

Je lancerais un feeder que toutes les 30 minutes car avec une eau à 7°, les poissons seront sans doute engourdis par ce froid.

Le soleil me réchauffe, j'enlève même mon blouson pour me retrouver en pull, un vrai temps de printemps.

Au bout de 20 minutes, je commence à plonger dans un léger sommeil. Mon moulinet se met à chanter, contact, 1 premier poisson de 2009, content.

Je recharge mon feeder, relance sur le même coup et repars pour 30 minutes d'attente. Une superbe touche s'imprime sur mon scion mais dans l'excitation, je vendange lamentablement, zut, un poisson de décroché. Ce n'est pas grave, faut rester concentré.

Un pêcheur du Gard vient me parler une dizaines de minutes pour me raconter sa matinée, il est assez déçu d'avoir fait autant de kilomètres pour 1 poisson.

Mon fil est à nouveau à l'eau, le soleil joue avec les nuages, une fois, tu m'éblouis et une fois tu ne me vois pas.

15 minutes passent et le moulinet chante de nouveau, encore une !

Je ramène délicatement le poisson dans l'épuisette, c'est encore une carpe, celle-ci est bizarre, elle a une infirmité sur la bouche, j'ai l'impression qu'elle a un bec de canard !!!

J'en profite aussi pour changer le bas de ligne car j'ai constaté que le bas de ligne du method montre des signes de faiblesse, je passe du 16°/°° pour du 18°/°° avec une hameçon de 10 avec un cheveu.

Mon method est à l'eau, le temps de régler ma tension de ma ligne, que le scion de ma canne est pliée et le moulinet déroule. Le contact avec le poisson est lourd, ça doit être du gros. Le combat est superbe, d'ailleurs d'autres pêcheurs arrivent car ils ont vue que ma canne était bien pliée.

Je mets péniblement à l'épuisette mon énorme carpe, je prends mon épuisette à 2 mains pour hisser le poisson sur le tapis de réception. Le peson m'indique 10 kg. Je suis heureux de ce résultat, déjà 3 poissons.

Je n'hésite pas à relancer une minute mon feeder. Je terminerais ma partie de pêche par un dernier poisson.

Je finis épuisé, 4 poissons dont une superbe carpe de 10kg. J'attends avec impatience le mois de Mars, pour un nouveau départ.

Le soleil vient de passer derrière la montagne, Jean Marc me propose un désaltérant dans son bungalow réchauffé par les convives du midi qui commencent à quitter les lieux.

Nous parlons des résultats du jour, et d'autres sujets à venir sur son superbe plan d'eau.

Partager cet article
Repost0
20 février 2009 5 20 /02 /février /2009 21:13

Après ma visite au pêcheur de la cité ou j'ai rencontré Didier DELANNOY, champion de France pêche au coup 2009.
il m'a expliqué la methode utilisé par Alan SCOTHORNE, autre très grand pêcheur et anglais en plus !!!

Je vous livre ici le montage qu'il utilise pour pêcher à moins de 30 métres quand même, au-delà la methode italienne est plus efficace.

Partager cet article
Repost0
20 février 2009 5 20 /02 /février /2009 09:49


Didier DELANNOY était présent au pêcheur de la cité, à la fois dans le cadre de son métier mais aussi par sympathie avec Michel Goux qui lui a, il y a plus de 20 ans, donné ses premiéres leçons de pêche à l'anglaise.

Ce fût une discussion enrichissante et amicale sur la Pêche en général.

Devant une assemblée assidue(l'équipe au complet du club Browning pecheur de la cité) il a explique avec une très grande simplicité les astuces qu'il utilise lors de ses nombreux concours ou ses parties de pêche.



En Mr + qui se respecte, il nous rappelle la nécessité de l'amorce et en même temps, il insiste sur l'utilisation des esches. Selon lui, pour maintenir les poissons sur son coup, il faut utiliser des esches et en bonne quantité.

Pour la brème son esche favorite est le ver de terre, à utiliser à l'hameçon comme dans l'amorce, enfin la terre !!!!

Sa stratégie est simple : un peu d'amorce au début de la partie de pêche puis dès l'arrivée des beaux poissons, rappel à la coupelle avec des tronçons de vers mélangés à de la terre. Pas facile de faire plus simple.

Après de longues minutes de négociation, nous arrivons à lui demander de nous donner une des ces recettes de base pour le gardon.

Tout d'abord, un seau, grand de préférence, des farines et de l'eau

l'assemblée est tout ouïe aux conseils du Chef

un brassage énergique suivi d'un mouillage maitrisé


 Alors Didier, y'a quoi dans cette amorce ?
Bon Michel, tu prends ton stylo et tu écris au tableau
Pour une bonne amorce à gardon, il faut : 
  1. 1 kg de Chapelure rousse

  2. 500 grs de PV1

  3. 400 grs de Baby Corn

  4. 200 grs de Coco belge

  5. 300 grs de biscuit

  6. 200 grs de semoule de maïs grosse (polenta)

  1.  
    1.  
      1.  
        1.  
          1.  

mouiller le tout en plusieurs fois, jusqu'à obtention de la mouille désirée.

Pour la rivière, il est possible de rajouter du tourteau de maïs détrempé, environ 500 grs

Vérification au près du Team, elle est vraiment bien cette amorce


après la révélation de sa recette, un buffet campagnard était servi, accompagné d'une bonne dose de convivialité et d'humour sans oublier la séance de dédicaces!!!




Une nouvelle rencontre avec un grand champion et un grand Monsieur, accessible et sympathique.

À rencontrer absolument, s'il passe pas loin de chez vous.

Partager cet article
Repost0