Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 octobre 2010 2 19 /10 /octobre /2010 21:49

Dans un précèdent billet, j'ai utilisé les additifs SFA pour booster mes eches et mes amorces,

cependant les préparations pour la pâte m'intriguaient beaucoup.

 

J'ai donc trouvé les 2 mélanges de la marque, à savoir  AFP300 et AFP310.

afp300.jpgaf310.jpg

 

L'AFP 300 est mélange à l'odeur agréable de fruits, de style tutti frutti et de couleur rose. Pour l'AFP310, l'odeur est neutre ainsi que la couleur.

 

La préparation du mélange semble simple à la lecture du mode d'emploi cependant une visite sur le site anglais de la marque vous aidera à bien préparer votre mélange.

Surtout n'en préparez pas beaucoup à la fois, une coupelle de petite contenance du style bouchon de déo est suffisante.  D'autres part, le temps de préparation est rapide donc cela vous evitera du gaspillage en fin de partie de pêche.


L'aspect de la pâte est assez souple et legerement fibreuse (du au gluten).

Pour l'utilisation à l'hameçon, oubliez vos habitudes, mettez vraiment une boule de la taille de l'hameçon sinon votre pâte ne tiendra pas et vous serez obligé de refaire l'opération.(conseil ici)

 

Je n'ai pas perçu de résultat probants mais je ne les utilisais que 2 fois.

 

Même constat que pour les additifs, ces produits restent chers mais le fait d'en utiliser une petitie quantité compense un peu le prix.

 

pour plus d'information, visitez les sites japonais et anglais

Partager cet article
Repost0
19 octobre 2010 2 19 /10 /octobre /2010 20:55

Après plusieurs mois de publicité dans les journaux halieuthique et differentes discussions avec plusieurs pêcheurs, j'ai voulu voir de plus prêt ces fameux produits.

A en croire les journaux et les dires de certains, ceux sont des produits miraculeux !!!

Alors pourquoi ne pas vérifier par soi-même.

 

Dans un premier temps, j'ai cherche ces produits sur le web, cependant ils étaient disponible seulement sur des sites anglais. Après un passage au pêcheur de la cité et au Forum, j'ai les enfin trouvé. Les produits qui m'ont semblé  les plus interressant sont les additifs liquides de la série SFA. J'ai trouvé le SFA 420 et 430.

SFA420SFA430

 

Ces produits sont à base de Sanagi soit de la crysalide de vers à soie. Je les ai teste comme booster pour mon maïs et dans mon amorce. L'utilisation est bien indiquée au dos de la bouteille, ça c'est bien pratique.

sfa430 detail Pour les resultats de ces boosters, ce n'est pas en quelques sorties que j'ai pu constaté un effet détonnant, cependant j'ai trouvé l'aspect naturel du produit assez interressant.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


sfa440.jpg

Dans cette même gamme, il y a aussi des additifs en poudre, j'ai pris le SFA 440.

C'est une variante des produits liquides. Cette poudre doit être ajoutée à l'amorce ou à la pate pour être utilisé car il est impossible d'en faire une boule.

 

Pour résumer, si vous avez à choisir dans la multitude des produits de la marque, prenez tout d'abord ces produits.

Votre porte-monnaie s'en portera mieux car ces produits restent chers.

 

 

 


 



Partager cet article
Repost0
18 octobre 2010 1 18 /10 /octobre /2010 22:02

Lors qu'on pêche la carpe à la grande canne,un des grands principes est la précision.

On peut alors déposer sa ligne exactement là ou se trouve son amorce ou le tas d'appâts.

On a toutes les chances d'avoir plus de carpes sur son coup.

 

Pour gagner en précision, il faut avoir ses kit à la même dimension que le kit coupelle.

Pour ce faire, soit on dispose d'un kit coupelle téléreglable ou bien on coupe son kit coupelle à la dimension voulue. Il faut alors positionner l'embout fileté de la coupelle sur le kit. C'est à ce moment là que tout se corse.

Dans mon cas, le Ø de mon embout ne correspondait au Ø que j'avais sur mon kit. le bricolage s'imposait

J'ai alors récuperé un morceau d'une vielle canne qui correspondait au Ø de mon scion puis je l'ai coupé, j'ai inséré et collé mon embout fileté.

Il y avait un léger écart en Ø, je l'ai compensé en enroulant du scotch de proctection.

Tout a été collé à la colle bi-composant.


embout-coupelle.jpg

 

Un résultat parfait et très pro.

coupelle-finie.jpg

 

Un grand merci à Michel Goux pour son aide.


Partager cet article
Repost0
18 octobre 2010 1 18 /10 /octobre /2010 21:45

Souvent au bord de l'eau, j'avais des difficultés pour mettre de l'eau dans mes coupelles.

Quand les berges sont en pentes ou bien envasées, il est difficile de s'en approcher.


Quoi du plus facile que de prendre de l'eau avec ce seau en plastique, pliable et équipé d'une corde qui evite de se baisser.

sceau.jpg

 

Il existe chez 3 fabricants : Senas, Milo et Starfix

A vous de choisir : vert, rouge ou bleu

Partager cet article
Repost0
10 octobre 2010 7 10 /10 /octobre /2010 22:34

Une petite journée de RTT, placée sous le signe du soleil et du beau temps, rien de tel pour sortir la canne à pêche et taquiner le gardon à l'anglaise.

 

Je laisse la maison en l'état, prépare le matos en 5:5 puis je pars pour Chuzelles.

Arrivé sur place, pas un pêcheur. C'est le pied, le plan d'eau pour moi tout seul.

Une certaines activité regne sur la plan d'eau, les carpes sautent ; Hum, ça va pas être facile de les éviter.

 

Je monte rapidement mon anglaise, petit flotteur Drennan crystal loaded de 2.5gr, je rajoute quelques plombs puis je termine ma plombée par 4 stoz n°8. Récemment, j'ai trouvé que ces plombs permettaient une descente de la ligne assez souple, c'est idéale quand on pêche en agrainant des gozzers. le reste du montage reste simple : corps de ligne en 14°/°°, bas de ligne en 14°/°° et hameçon de 16.

drennan-giant-loaded-crystal.jpg

 

Concernant les appats et esches, rien de plus simple :

  1. gozzers rouges
  2. chenevis
  3. blé
  4. maîs doux
  5. vers de terreau

c'est tout mais c'est rudement efficace.

esches.jpg

 

Après 5h de pêche, j'ai rempli une partie de mon contrat : à savoir pêcher das gardons

j'ai reussi à prendre 2 kg de gardons et 30kg de carpes

peson-mack2.jpggardons.jpg

 

Une pêche pleine de rebondissement car j'ai terminé avec un pique en guise de manche d'épuisette

epuisette-dinsmore.jpg

 

Une belle journée de RTT en somme, merci Patron !!!

 

Partager cet article
Repost0
9 octobre 2010 6 09 /10 /octobre /2010 22:22

Le week end dernier, une jolie carpe de 14.5 kg s'est fait prendre au Domaine des saules à Chuzelles. Elle a sucombé un gros pellet de baby corn.

Malgré une pression de pêche assez forte (gerardix), cette carpe n'avait jamais été piqué.

Un joli coup de ligne d'un societaire de 10 ans, bravo à luicarpe-14kilo.jpg

Partager cet article
Repost0
12 septembre 2010 7 12 /09 /septembre /2010 20:52

Encore une fois de plus, pendant mes vacances annuelles, je me lance à la découverte de nouvelles techniques de pêche. Ma passion pour la pêche, me pousse à découvrir des nouveaux coins, de nouvelles espèces de poissons. J’ai donc jeté mon dévolu sur la pêche du bar aux leurres durs et souples.


Après avoir découvert la pêche à pied avec Dany le pêcheur, j’ai discuté avec lui sur la pêche à pratiquer à l’île de Ré. Il me cite la pêche au surfcasting pour traquer les gros maigres et la pêche aux leurres pour piquer les bars.

Chouette, j’ai besoin de conseils. Il m’indique plusieurs coins mais insiste sur le Fier d’Ars. Il m’informe qu’avec les grandes marées, ça sera Le spot . Il n’oublie pas aussi de me communiquer les leurres qui « prennent ». Il m’offre même un X-layer usagé. Génial, j’avais que des leurres durs.


Une fois, toutes ces informations recueillies, je rencontre un autre pêcheur de Bars, Dominique. Nous discutons ensemble du meilleur endroit, c’est décide, nous iront au Fier d’Ars.

fiers d'ars


Nous arrivons sous une légère pluie. Déjà les pêcheurs à pieds envahissent le parking et les plages. Nous montons nos cannes et les équipons de leurres souples.


Après quelques lancers, j’enregistre ma 1ére touche, ferrage, pendu, le bar se défend bien, mais il arrive à se décrocher dans mes pieds, un joli moucheté. Mon collègue Dominique est très joyeux car il sait que c’est mon 1er poisson. Quelques minutes plus tard, à son tour, il touche un bar moucheté.

Nous sommes, alors à ce moment là, très heureux, 2 poissons en 15 mn, c’est le pied.

bar gros leurres

bar moucheté1


Je détecte facilement une grosse touche grâce à la tresse mais mon leurre est de 2iéme main et le poisson se décroche. Une fois le montage récupéré, je vois que mon leurre est complètement sectionne. Sacré bestiole ces bars. Dominique fais le même chose, grosse touche mais poisson décroché. Ah lalala, les poissons se moquent de nous.

Changement de leurre, nous suivons la marée qui descend, descend, créant un courant digne d’un torrent de montagne.

Dominique prends 2 autres bars mouchetés.

gros bar


Nous arrivons à l’étale, il n’y a plus beaucoup d’eau, les zodiacs doivent lever leurs moteurs pour passer sur les bancs d’algues.

dominique


Je passe avec un petit raglou couleur maquereau, il dérive lentement dans le courant et j’arrive à piquer un bar franc.

raglou

bar franc


Nous remontons le fier dans le sens contraire, la marée est vraiment rapide.

Nous n’avons plus de touches, il est l’heure de rentrer, j’ai le bras tout courbaturé.


Une partie de  pêche vraiment sympa grâce aux conseils de Dany et de Dominique.

Merci les gars.

L'anné prochaine, c'est sur, il y aura mon lancer et mes leurres dans coffre de voiture

Partager cet article
Repost0
30 août 2010 1 30 /08 /août /2010 22:03

pêche à pied02

pêche à pied03

Le paysage incroyable : des pierres, des algues, de quoi s’amuser à débusquer son futur repas.

Un peu plus loin, nous arrivons à l’extérieure de l’écluses, on découvre sous les algues des petites araignées de mer.

Déjà 2 heures de passé, il est temps de rentrer sur la plage, la marée remonte rapidement, nous remettons une partie de notre pêche à l’eau.

craberougevert

Une fois sur la plage, Dany nous offre une dégustation d’huitres. Géniale. Il nous livre alors les dernières astuces du bon pêcheur à pied : le petit blanc bien frais, le beurre salé et une bonne tranche de pain.

 

degustation

De retour dans notre campement, nous dégustons le fruit de notre pêche, hum c’est bon.

TAPAS

Si vous passez par là, allez faire une petite sortie avec Dany, ça vaut vraiment le coup.

Merci à toi Dany et bon vent.

portrait de Mr (clinck on the link)

 

Partager cet article
Repost0
30 août 2010 1 30 /08 /août /2010 21:36

 

Lors de mes vacances annuelles sur l’île de Ré, nous nous sommes offerts une sortie pêche à pied.

Une initiation faites par Dany le pêcheur, un personnage haut en couleur, avec le verbe facile et surtout plein de fantaisies. Un homme à connaitre.

 

Nous nous rendons à belle pointe, non loin de St marie en Ré. A notre arrivée, Dany nous équipe de l’attirail du parfait pêcheur à pied, à savoir : une bonne paire de chaussures, une montre, une toise, un panier à coquillage, une épuisette et pour certains une griffe, un pic et un couteau détroqueur.

peche-a-pied01.jpg

 

Devant le panneau d’affichage, Dany nous rappelle que les coquillages ne poussent pas aussi vite que le nombre de pêcheur qui viennent lors de grandes marées. Le respect des mailles ainsi que le poids maximale sont 2 règles d’or, il nous rappelle que si nous souhaitons retrouver des coquillages le respect du l’habitat de ceux-ci  est important (donc pas de pierres retournées).écluseàpoissons

interieurecluse

 

Arrivé sur le haut de la dune, nous découvrons les écluses à poissons. Ces écluses ont été construites par les magayants afin de capturer  plus facilement les poissons. Ces constructions sont en pierre sèche, le ciment étant fait par les huitres qui s’accrochent sur n’importe quoi. A marée haute, l’eau passe par-dessus le mur, les poissons, crustacés rentrent alors et se retrouvent piégés à l’intérieur à marée basse. Pour faciliter l’écoulement, des grilles ou des nasses sont placés à différents endroits de l’écluse. Une invention géniale qui sélectionne le poisson sans détruire l’environnement.  Une idée sans doute à souffler à nos industriels.

sortieecluse

 

Dans l’écluse, nous découvrons crabes verts, rouges, patelles et palourdes. Dans un coin de l’écluse, un banc de petits poissonés s’est retrouvé piégé, Dany nous autorise à prendre une épuisette afin de déguster frais ces petits anchois.

à suivre....

 

Partager cet article
Repost0
6 août 2010 5 06 /08 /août /2010 16:19

Suite du précédent article :

Master-Quiver-2010-21531.JPG

 

Entrainement n°2

Une semaine plus tard, je choisissais un poste plus en contrebas, proche du camping. Dans la semaine, Michel Goux du pêcheur de la cité, m’avait communiqué un plus en détail le parcours.

L’eau avait fortement baissé, retrouvant un niveau normal.

Je partais sur les mêmes bases d’amorce et d’esches que la semaine d’avant.

Après 4h de pêche, j’avais 5kg de poissons, de quoi être confiant pour le jour du concours.

img5.jpg

 

Le jour J

Arrivé le jour J, j’étais enthousiaste, plein de certitudes et de confiance. Le tirage commence avec les postes potentiellement intéressants qui passent un à un, je tire le 14, en plein milieu du 1er secteur !!!

Je sonde en arrivant sur mon poste pour bien m’installer. Je suis enfin prêt, le concours commence.

1ére demi-heure, rien, 1h rien, 2h rien de rein, 4h, pas une touche et là 5h, 1ére touche ;-)

J’enchaine alors une série de 6 poissons (brèmes, gardons et un petit silure).

Allez, un gros poisson, j’ai un super coup alors une petite carpe, ça serait super !!!

Tuuuttttttuuuute, 16h30 fin du concours, résultat : 2.8kg. ; 64éme du général dans les choux.

Dans le 1er secteur, la gagne est à 20kg et dans le 2nd et 3eme secteur la gagne est à 40kg tout mouillé.

Je retiendrais de ce concours la convivialité et la bonne ambiance. J’ai rencontré les gens du club quiver.79 Niort ainsi qu’Eric avec qui j’ai pu partager autour de la compétition pour la pêche au feeder en France.

Merci encore à Michel Goux et Eric pour leur implication autour du feeder.

Master-Quiver-2010-22981.JPG

Master-Quiver-2010-22931.JPG

Le classement inviduel :

class1-copie-1.jpgLe classement par équipe

class2.jpg

Partager cet article
Repost0